Accueil du site

Editorial

Les Lyriades vous souhaitent à tous une excellente année 2017. En ce temps de changements annoncés sur le plan politique, que la langue française se maintienne forte, claire et précise, et qu’elle porte haut les couleurs de notre culture !
Après une année problématique à la suite du départ du délégué général pour d’autres fonctions et le brusque abandon de l’association par son président, les Lyriades ont dû se redresser avec l’aide du bureau restant, qui a su les remettre en ordre de marche. Tous les dossiers ont été bouclés et menés à bien, notamment l’étude lexicale sur le théâtre en partenariat avec le Grand Théâtre d’Angers et à destination du grand et du jeune public, en particulier les scolaires, les travaux de toponymie de Stéphane Gendron sur les lieux-dits de six communes autour de Liré, les actes Le français à table, à paraître aux PU de Rennes au printemps prochain, enfin les conférences 2016.
Un nouveau bureau a pu être élu le 11 janvier 2017. Désormais les activités reprennent et le cycle des manifestations prévues en 2017 va suivre son cours. A signaler la conférence de G. Jacquin, professeur émérite à l’université d’Angers, traducteur et éditeur de La chronique des comtes d’Anjou jusqu’en 1151, qui aura lieu aux Archives départementales le 28 février prochain, et celle de Christian Le Bart, professeur à l’université de Rennes sur les caractéristiques de La langue politique le Jeudi 9 mars au Musée des Beaux-Arts, qui débutera les manifestations consacrées à la célébration de la semaine de la langue française. Elle sera suivie par l’intervention de F. Argod-Dutard, professeur des universités, sur les figures de la femme dans l’œuvre de L.S. Senghor et la table ronde, présidée par Christine Lassalle, sur l’intégration des immigrés par la langue, le jeudi 16 mars. Voilà donc de quoi bien commencer l’année !
(F.A.-D.)



Suivre la vie du site Suivi des publications (RSS 2.0) | Plan du site | Espace privé