Accueil du site > Les Lyriades > Le Centre de la langue française d’Angers > Français historiques, variés et courants > Publications > S’adresser à autrui

- S’adresser à autrui


S’adresser à autrui : les formes nominales d’adresse dans une perspective comparative interculturelles

Catherine Kerbrat-Orecchioni

En 2010 paraissait aux Presses de l’Université de Savoie le premier volume de l’ouvrage collectif S’adresser à autrui, consacré à l’étude des formes nominales d’adresse (FNA) telles qu’elles fonctionnent, en français et en France, dans divers types d’interactions orales, l’hypothèse de départ (très largement confirmée par cette étude) étant que le fonctionnement de ces formes est fortement dépendant du type d’interaction dans lequel elles apparaissent.
Le présent volume prolonge cette réflexion, en comparant le fonctionnement des FNA en français avec celui de ces mêmes formes dans d’autres langues et cultures (italien, espagnol, portugais, anglais, allemand, finnois, arabe). Afin de rendre la comparaison possible nous avons retenu des situations similaires à celles observées pour l’étude des FNA en français : conversations familières, interactions en classe, divers types d’interactions médiatiques, interactions à finalité commerciale. La méthodologie adoptée elle est la même que dans le premier volume : les analyses reposent exclusivement sur des données authentiques enregistrées et soigneusement transcrites. Les entrées pour aborder l’analyse comparative des données sont également les mêmes, à savoir : la fréquence des FNA, les formes utilisées, et leurs principales fonctions.
L’étude permet ainsi de confirmer, sur la base d’observations empiriques minutieuses, que si les systèmes d’adresse sont très similaires d’une langue à l’autre, les comportements d’adresse varient sensiblement d’une culture à l’autre.



Suivre la vie du site Suivi des publications (RSS 2.0) | Plan du site | Espace privé