Accueil du site > Les Lyriades > Le Centre de la langue française d’Angers > Langues, littérature et culture des Pays de Loire > Présentation générale > État des lieux, objectifs et champs disciplinaires

État des lieux, objectifs et champs disciplinaires


Dans cet ensemble, le groupe 1 mérite bien son ordre de priorité : les pays de la Loire sont non seulement le berceau de notre centre mais surtout celui de La Defence et Illustration de la langue française et de son auteur. C’est cette vaste région, dont les rois de France ont bien compris l’intérêt, qui soutient dans ses différentes instances et représentations notre action, portée également par les ministères de compétence. Comment étudier la langue française dans sa plus belle expression sans s’intéresser à la culture qu’elle exprime ? Il nous a donc semblé indispensable de travailler sur la langue régionale et la toponymie mais aussi sur l’histoire, l’art et la littérature, bien illustrée par les poètes de la Pléiade mais aussi Jules Verne, Alain Tournier, Julien Gracq…Ces aspects passionnent le public cultivé et attirent les curieux soucieux de découvrir les richesses de leur patrimoine, de la bibliothèque municipale aux archives, des monuments aux manifestations diverses…Les universités, qui ont signé une convention avec nous, ont bien compris que le groupe 1 allait leur permettre de vulgariser leurs travaux et que leurs chercheurs allaient y trouver un cadre pluridisciplinaire propre à dynamiser leur démarche. Il s’agit donc d’abord de dresser un état des lieux à partir des réalisations effectuées à la Drac, aux archives, aux bibliothèques municipale et universitaire, à la municipalité, au département, à la région, à l’université… et, en fonction de cela, de se donner des objectifs en matière de champs thématiques, d’espaces chronologiques, d’auteurs ou d’artistes, de manifestations culturelles…Les disciplines qui peuvent intervenir sont nombreuses et c’est là l’intérêt de la démarche : pouvoir bénéficier de regards croisés sur un même sujet. Il s’agit donc, non seulement de l’histoire dans ses formes variées, de la linguistique diachronique à l’histoire politique ou sociale, de la littérature dans ses expressions diverses, de la stylistique à la critique littéraire, de l’étude des textes régionaux au folklore, de la toponymie à littérature régionale, des arts, de la musique, de la peinture, de la sculpture, du théâtre du cinéma à la chanson…Les liens peuvent être évidemment thématiques mais aussi en rapport avec l’imaginaire créateur d’un artiste ou d’une époque.


Suivre la vie du site Suivi des publications (RSS 2.0) | Plan du site | Espace privé