Accueil du site > La galerie de portraits > Louis-Jean Calvet

- Louis-Jean Calvet


Louis-Jean Calvet, président général des 7es Rencontres de Liré

Étudiant à la Sorbonne avec André Martinet, Louis-Jean Calvet soutient une thèse de troisième cycle (Le Système des sigles en français contemporain), puis un doctorat d’État (Langue, corps, société). Après avoir été enseignant à l’université de Paris V, il est professeur à l’université de Provence. Dès sa première publication, Linguistique et Colonialisme, dans laquelle il lance le concept de « glottophagie », il analyse les rapports entre le discours linguistique et le discours colonial sur les langues, puis les liens entre langue et pouvoir (La Guerre des langues, 1987) et le rôle linguistique de la ville (Les Voix de la ville, 1994). Il participe ainsi à la création d’une sociolinguistique française dont il est l’un des représentants les plus connus, traduit en une vingtaine de langues, invité dans de nombreuses universités aux quatre coins de la planète. En qualité de directeur de la collection « Langages et Sociétés » aux éditions Payot, il publie Sylvain Auroux, André Chervel, Christian Cuxac, Tullio De Mauro, Ivan Fonagy, Pierre Guiraud, Nancy Huston, André Martinet, Morris Swadesh, Jean-Didier Urbain, Marina Yaguello, etc. Parallèlement à ses activités universitaires, il fait du journalisme, participant notamment à l’hebdomadaire Politique hebdo dans lequel il aborde les phénomènes culturels, en particulier la chanson, d’un point de vue sociologique et politique, et traite des minorités ethniques et linguistiques. Il a publié pendant plus de vingt ans une chronique consacrée aux français populaires dans les différents pays de la Francophonie dans la revue Le français dans le monde, organe de la Fédération internationale des professeurs de français. Le Sociolinguists Worlwide Award lui a été attribué en 2012.



Suivre la vie du site Suivi des publications (RSS 2.0) | Plan du site | Espace privé